#ThinkCultureSeries (Part 10) - La mise en œuvre de la blockchain et des smart contracts par les industries culturelles

Article

#ThinkCultureSeries (Part 10)

La mise en œuvre de la blockchain et des smart contracts par les industries culturelles

Blockchains and smart contracts in the culture and entertainment business

La aplicación de la blockchain y de los smart contracts por parte de las industrias culturales

Auteur / Author: Jérôme Pons (Music won't stop)
Éditeur / PublisherAnnales des Mines / Cairn.info
Date de publication / Publishing Date: 1er août 2017




Résumé / Abstract:

La contractualisation est omniprésente dans les industries culturelles, notamment dans les secteurs du cinéma, de la vidéo et de la musique enregistrée. Cependant, les contrats ne sont pas toujours applicables ou exécutés, qu’il s’agisse des contrats d’auteur, d’édition, de licence ou de distribution. Car, en effet, les minima garantis peuvent conduire à un transfert « excessif » de la valeur vers les producteurs et les éditeurs, et l’absence de métadonnées juridiques peut pénaliser la rémunération des ayants droit (les artistes-interprètes, par exemple). Dans ce contexte, est-il utopique d’imaginer une programmation et une exécution automatiques des contrats, qui conduiraient à un partage « équitable » de la valeur entre créateurs, producteurs, éditeurs, distributeurs, diffuseurs et consommateurs de contenus numériques et à une rémunération des ayants droit reflétant la consommation au téléchargement ou à l’écoute près ? La technologie blockchain répond dans une certaine mesure à cette question.
 

Contracts are omnipresent in the culture and entertainment business, in particular in the film, video and music industries. Nonetheless, whether passed with authors, producers, publishers or distributers, they are not always applicable or executed. The minimum sums guaranteed under a contract might transfer an “excessive” share of the value toward producers and editors; and the absence of legal metadata might reduce the amount paid to the rightful owners (e.g., performing artists). Is it utopian to imagine a contract that is programmed and executed automatically so as distribute a “fair” share of the value to the creators, producers, editors, distributors and consumers of digital contents and to provide a remuneration to the rightful owners that reflects consumption (via down-loading or audience ratings)? Blockchain technology is part of the answer...
 

La contractualización es omnipresente en las industrias culturales, especialmente en los sectores del cine, vídeo y de la música grabada. Sin embargo, los contratos no siempre se pueden aplicar o ejecutar, ya sea que se trate de contratos de autor, edición, licencia o de distribución. En realidad, los «mínimos garantizados» pueden llevar a una transferencia «excesiva» de valor hacia los productores y editores, y la falta de metadatos jurídicos puede afectar la remuneración de los derechohabientes (como los artistas intérpretes). En este contexto, ¿es utópico imaginar una programación y ejecución automáticas de los contratos, que llevaría a una repartición «equitativa» del valor entre creadores, productores, editores, distribuidores, operadores y consumidores de contenidos digitales y una remuneración de los derechohabientes que refleje el consumo basado en el número de descargas o escuchas? La tecnología blockchain responde en cierta medida a esta pregunta.

Sommaire / Summary:


- Les caractéristiques de la blockchain
- Les secteurs du cinéma, de la vidéo et de la musique
   o Les principales caractéristiques des secteurs du cinéma et de la vidéo
   o Les principales caractéristiques du secteur de la musique
- Les principaux contrats attachés à ces différents secteurs
   o Les principaux contrats des secteurs du cinéma et de la vidéo
   o Les principaux contrats du secteur de la musique
   o La modélisation du contrat traditionnel
- La mise en œuvre du smart contract par les industries culturelles
   o Les principes du smart contract
   o Les trois étapes de la mise en œuvre du smart contract
   o La mise en œuvre du smart contract dans le système Bitcoin
   o La mise en œuvre du smart contract dans le système Ethereum
- Un cas d'usage, l'expérimentation Ujo Music
- Les perspectives des smart contracts pour les industries culturelles
- Acronymes


Mots clés / Key Words:

Blockchain | Cinéma | Contractualisation | Contrat | Industries Culturelles | Musique enregistrée | Partage de la valeur | ThinkCultureSeries | Vidéo

Plus d'infos / More Info:  
Lire l'article / Read the Article (gratuit sur Annales des Mines)
Lire l'article / Read the Article (payant sur Cairn.info)
Toutes nos publications / Our Publishing