#ThinkCultureSeries (Part 1) - Distribution, partage et stockage des contenus numériques

Article

#ThinkCultureSeries (Part 1)

Distribution, partage et stockage des contenus numériques 

Auteur: Jérôme Pons
Éditeur: Éditions Techniques de l'Ingénieur
Date de publication: 10 août 2014

Steven J. Sasson devant le premier appareil photo numérique (Kodak, 1975) 

Résumé:

Depuis le milieu des années 2000, les frontières entre les groupes de médias, les opérateurs publics de services audiovisuels, les opérateurs de réseaux de télécommunications, les éditeurs de logiciels, les fournisseurs de services Internet et les constructeurs d'équipements électroniques ont en partie perdu leur étanchéité liée historiquement à une distribution et à une diffusion « non convergente » des contenus numériques (un type de contenu était associé à un mode de distribution et de diffusion et à un mode de consommation). La généralisation d'Internet et du protocole IP dans les architectures de transmission de ces contenus a conduit à une distribution et à une diffusion « convergente » des contenus numériques (avec un ensemble de contenus associé à un mode de distribution et de diffusion, mettant en œuvre le protocole IP, et à une multitude de modes de consommation) imposant aux acteurs historiques de la chaîne de transmission le repositionnement de leurs activités.

Ce premier article vous propose un état de l'art volontairement non technique des contenus numériques et des différents types de médias (presse écrite, édition, cinéma, radio, télévision, Web/Internet...) ainsi qu'une présentation des trois écosystèmes formés par les acteurs de la chaîne de transmission des contenus numériques ; à savoir celui des industries culturelles, celui de l'industrie des télécommunications et celui de l'industrie de l'informatique et des équipements électroniques grand public. Cette première partie éclairera en particulier le lecteur sur le repositionnement « convergent » des acteurs historiques (français avec France Télévisions, Radio France, Vivendi via ses filiales Groupe Canal+ et Universal Music Group et SFR, Lagardère via sa filiale Lagardère Active, Orange via ses filiales Orange France, Orange Studio et Orange Cinéma Séries, Bouygues via ses filiales TF1 et Bouygues Telecom, Iliad via ses filiales Free et Free Mobile... ; luxembourgeois avec Altice via ses filiales Numericable et SFR... ; allemands avec Bertelsmann qui détient Prisma Media, le Groupe M6 et RTL Group... ; américains avec Microsoft, Apple...), mais aussi des nouveaux acteurs tels que les fournisseurs de services Internet nés avec le développement de ce dernier dans les années 1990 (Amazon, Google, Yahoo!...) ou bien ceux des réseaux sociaux apparus au milieu des années 2000 (MySpace racheté par Specific Media en 2011, Facebook, YouTube racheté par Google en 2006, Flickr racheté par Yahoo! en 2005, Dailymotion dont Orange est actionnaire, Twitter...).

Cinq autres articles complètent ce grand dossier.

Sommaire:


1 -  État de l'art   
1.1 -  Contenus numériques       

1.2 -  Industrie(s) culturelle(s)
1.3 -  Industrie des télécommunications
1.4 -  Industrie de l'informatique et des équipements électroniques grand public
1.5 -  Chaîne de transmission et de valeur des contenus numériques
2 -  Conclusion

Mots clés:

Affichage | Cinéma | Contenu numérique | Convergence numérique | Édition | Industries culturelles | Informatique et logiciel | Internet | Jeux vidéo | Musique enregistrée | Photographie | Presse écrite | Radio | Télécommunications | Télévision | ThinkCultureSeries | Vidéo | Web

Plus d'infos:

Lien vers l'article (Éditions Techniques de l'Ingénieur) 
Article suivant "Technologies des contenus numériques : de la production à la protection" (2ème article de la série "Contenus numériques")